coup de projecteur sur les senior Garcons 3

November 13, 2016

 

 Senior Garçons3  :  un  fonctionnement  atypique  mais  un  début de saison  prometteur

 

Les SG3 : une équipe à découvrir :  Entretien  avec Baptiste LACHAUX (un des "barbus" sur la photo),  joueur et coach de  l'équipe des senior Garçons3

 

1/ c'est la  2eme  saison  de cette équipe SG3  au niveau  régional (R3) , et vous affichez un bilan flatteur de 4 victoires pour 1 défaite : quelles sont vos ambitions cette année?

Nous nous sommes fixés comme objectif de monter. On a décidé cela à la fin de l'année dernière avant même que la nouvelle saison débute. L'an dernier nous a permis d évaluer le niveau de la poule et aussi de notre groupe au sein du championnat. Si, comme en 2016, 3 équipes montent au niveau supérieur je pense que cet objectif est à notre portée.

 

2/  comment  fonctionne  ce  groupe dont vous êtes  à la fois  un  des joueurs  , et le coach ?

C'est une organisation un peu particulière, c'est vrai. L'année dernière, quand Stan est parti aux États Unis, il fallait des référents pour gérer l équipe. Thomas Lambert et moi nous sommes proposés pour finir la saison. A ce moment on pouvait encore viser le podium mais, sans vrai coach, on s'est démobilisés et on a baissé de régime. A la fin de la saison on a cherché à rapidement construire le groupe pour la saison actuelle. La pénurie de coach en équipes seniors masculines a fait que je me suis décidé à prendre l équipe soutenu par le groupe de joueurs qui allait rester en SG3. Du fait de la fin d année compliqué pour la saison 2015-2016, on a décidé de n'avoir qu'un seul coach et ne pas se partager la tâche. On a aussi décidé, ce qui peut être surprenant aux vues de notre objectif, de s'entraîner qu'une seule fois par semaine. On en avait marre de faire 2 séances à 6 ou 8 joueurs. La règle est simple maintenant : 1 entraînement et l équipe se décide à la fin de la séance. Je prépare les séances en fonction de ce que j observe lors des matchs du WE. Avec 1 seule séance par semaine ça ne me demande pas un temps fou. Le plus difficile, c est de réussir à être juste. Repartir le temps de jeu de manière logique et faire des choix de joueurs pour le WE quand on est plus de 10 à pouvoir jouer. (Il y a 15 licenciés en SG3)

 

3/ et quand vous êtes sur le terrain  qui  gère  le groupe ?

Ça n'est pas clairement défini mais les joueurs les plus anciens prennent la parole et donnent des conseils. Tout le monde est mobilisé. Ils organisent aussi les rotations quand je suis sur le terrain. Après quand on a besoin de mettre des choses en place je demande un temps mort et on peut se réorganiser.  

 

4/ votre équipe semble  très soudée, pourtant elle compte  plusieurs  nouveaux   joueurs,  il y a  un  secret ?

Le secret c’est la passion qui nous réunit tous, les fléchettes. Plus sérieusement, on cherche à se voir à l'extérieur et parler d autre chose que du basket. On joue ensemble depuis quelques années et on s entend vraiment bien. Il y a une concurrence très saine entre nous et chacun accepte son rôle dans l’effectif. Le fait qu'on se connaisse depuis longtemps nous aide à mieux jouer ensemble et à se dire les choses quand il le faut.

 

5/  les petits  nouveaux justement  vous pouvez  nous en parler  un peu ?

Le groupe de l année dernière n a pas beaucoup évolué mais c est vrai qu à la fin de saison nous étions plus que 7-8 joueurs. Nous avons eu Vincent FOURNIER qui est sorti de sa retraite sportive pour nous donner un coup de main. Thomas ROBERT et Kevin KUCAS qui jouaient en équipe 2 l année passée et qui ont décidé de nous rejoindre. Avec 1 entraînement par semaine et peu de déplacements à l’autre bout de la Bourgogne, ça leur permet d avoir plus de temps à eux. Romain KISARI qui est revenu de son année à l'étranger et qui jouait avec nous il y a 2 ans.   Ça fait déjà 4 « nouveaux » joueurs dans l effectif mais qui connaissent très bien le groupe et le club et qui n avaient pas besoin de temps d adaptation. Paul LOZACHMEUR et Yann FLEISCH  sont venus s entraîner avec nous en fin d année dernière. L ambiance et l objectif de l équipe les ont vite séduit. Pour Pierre ALEXANDRE, on avait joué contre lui (quand il était à St Apo). Je voulais + de concurrence sur le poste d ailier et lui voulait rejoindre une équipe qui jouait le haut de tableau. Tous apportent ce qu'on espérait d eux même si l équipe peut encore progresser pour ce qui est de l adresse et de l agressivité défensive.

 

6/  à votre avis quels sont les points forts de cette équipe ?

Le vrai point fort c'est l ambiance qu'il y a dans le groupe. Personne ne se tire dans les pattes et on a tous envie de tirer l équipe vers le haut. Nous sommes la deuxième meilleure défense du championnat, même si on peut être plus agressif, c est satisfaisant. On a un bon rythme de jeu du fait que le groupe soit très jeune et qu'on ait 5 joueurs sur le banc. Mais bon j ai surtout en tête les aspects sur lesquels on doit travailler, les rebonds, les lancers francs et les montées de balle.

 

7/  Si le club pouvait  exaucer un  de vos voeux , ce serait lequel ?

Un nouveau jeu de maillot. Le notre est assez vieux et manque de grandes tailles. Sinon on va avoir la chance de jouer le samedi soir et je sais qu on attend tous ça avec impatience. Si il peut y avoir la même ambiance que pour les matchs  N3 ça serait extra ! Merci pour le coup de projecteur sur l'équipe.

 

Merci  Baptiste  et bonne chance  pour  le reste de la saison

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter !

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W

BASKET-BALL — SPORT — ASSOCIATION — ENTRAINEMENT — COMPETITION — COLLECTIF — BLACK & YELLOW — DIJON

© 2016 — DA DIJON 21