Derby N3 : Le compte rendu signé Romain

April 2, 2017

 

 

 

Ca  ressemble à un  compte rendu  du BP , mais ce n'est pas encore un compte rendu  du BP, un  compte rendu  canadry dry  si vous  voulez,   et ça tombe  bien  d'ailleurs puisqu'il  en revient..... du  canada  ;  voici le compte rendu  de  Romain P  journaliste  sportif  en formation

 

 

DA Dijon 21 vs ASC Saint-Apollinaire : 77-61 💥👊🏀

Dans une ambiance de folie, les Black & Yellow remportent le derby et récupèrent le point average synonyme d’une 5e place quasi assurée en fin de saison. 

Si aucun des deux coachs ne semblait s’attarder sur la signification d’un derby avant le match, Sébastien Rollet relativisait pourtant « Je suis pas animé par le fait que ça soit un derby, c’est surtout un match à domicile qu’on doit gagner, mais les joueurs eux, le sont certainement plus que moi ». Une chose est sure, le public lui, ne s’est pas fait prier pour manifester son soutien ! 

La rencontre débute sur des bases défensives avec pas moins de quatre contres en moins de deux minutes, mais Boyer lance le concours de shoot avec un tir primé un peu chanceux. Gavignet par deux fois puis Monroc & Tessier ne l’imitent pas, avant que ce dernier trouve la mire quelques secondes plus tard bien imité en face par Alheritiere, qui redonnent 4 points d’avance aux Green Boys (5e). Tessier encore lui, rentre déjà son deuxième tir du parking et délivre une passe décisive pour Monroc qui prend confiance de loin avec deux tirs comptant triple dont un à plus de 8 mètres de la cible ! Naltet tout juste entré en jeu se prête au jeu et oblige le coach adverse à prendre un temps mort à 1 minute du terme (9e, 23-14). Coupure gagnante pour les hommes d’Eric Petiot qui recollent au score grâce à Alheritiere puis à l’ancien Dadollien N’Depe qui score 5 points en sortie de banc et permet aux verts et blancs de recoller 23-21. 

Sur une bonne dynamique, Saint Apollinaire prend le contrôle du match en faisant barrage au jeu intérieur Dijonnais et en se montrant plus agressif en attaque. Pingon s'illustre aussi bien offensivement que défensivement et participe au 13-0 éplumien, stoppé par un tir difficile de Curie dans le traffic. La sortie d’Alheritiere permet aux Dijonnais de reprendre le contrôle du rebond et de s’offrir de nombreuses deuxièmes chance qu’ils ne font pas fructifier. Les deux équipes gâchent et Gaucher manque de recreuser l’écart en fin de période avec cinq échecs consécutifs aux lancers francs (32-32, 20e).

Les Green Boys démarrent la seconde période avec une défense de zone qui fait mal aux noirs et jaunes. Les pertes de balles sont nombreuses dans le jeu intérieur et l’adresse n’est plus la même qu’au premier quart. Tessier encore lui stoppe l’hémorragie de loin mais les Eplumiens enquillent les shoots mi-distance et Diancourt oblige Sébastien Rollet à prendre un temps mort (38-44, 26e). Rien n’y fait, Evert marque de loin tandis que Diancourt toujours sème la panique dans la défense Dijonnaise alors que le score grimpe à +14 pour les visiteurs (26e). Moment choisi par Gavignet pour relancer la machine Black & Yellow en scorant à mi-distance tout d’abord, puis en montrant les crocs l’action d’après. La température monte dans la salle et le public Dadollien se réveille, tandis que Curie à 3pts puis d’une belle défense poursuit le travail en sortie de banc (43-52, 29e). Fait rare, les Dijonnais convertissent leurs lancers et Munoz conclu un 11-0 au buzzer, au terme d’un cafouillage inédit provoquant la sortie sur blessure d’Alheritiere (49-52, 30e).

Saint Apollinaire reprend 5 points d’avance mais Naltet à 3pts puis Curie ensuite égalisent à 54 partout (32e). Le vent a tourné et le coach Eplumien tente différentes options défensives mais rien n’y fait, la blessure d’Alheritiere permet à Monroc de capter tous les rebonds tandis que les snipers Dijonnais inscrivent leurs 10 et 11e tirs primés de la partie ! Diancourt de loin tente bien de relancer les Green Boys mais les jaunes et noirs alternent offensivement et servent Munoz qui régale dans la raquette. Monroc enfile les lancers francs comme des perles et fait grimper l’écart dans une ambiance des grands soirs. Les tentatives de loin des Eplumiens resteront vaines et grâce à un dernier acte mené de mains de maîtres (28-9), DA Dijon 21 remporte ce deuxième derby de la saison, reprend le point average de l’aller (défaite de 13), et s’assure presque en même temps la 5e place de NM3 !

Pour Eric Petiot, « La blessure de Paul Florent est le tournant du match, même s’ils (ndlr : les Dijonnais) étaient en train de revenir. Mais on doit mieux gérer notre avance à +14 car même si on ne s’enflamme pas, on a trop souvent laissé l’adversaire revenir cette saison ». De son coté, Seb Rollet voit aussi la blessure d’Alheritiere comme un moment clé, mais salue également le changement d’attitude de son équipe « C’est sur que la blessure de Paul est un fait de jeu qui a une incidence, c’est leur joueur majeur. Maintenant on a aussi fait preuve de beaucoup d’agressivité qui nous a permis de faire plus de renversements et de servir nos intérieurs »… Tout en saluant le travail de Monroc ce soir « Que dire ? Joseph c’est le genre de joueur qui applaudit le public à la fin. Ca montre qu’il a pris ses marques dans l’équipe et dans le club ». 

DA Dijon 21 - ASC Saint-Apollinaire : 77-61
DA Dijon 21 : Tessier 16, Naltet 10, Boyer 3, Gavignet 6, Denderes , Iseux , Curie 7, Depernon 3, Munoz 9, Monroc 23. Coach : Sébastien Rollet.
ASC Saint-Apollinaire : Diancourt 15, Sermantin 4, Bobillot , N'Dépé 10, Léger 3, Petitjean , Pingon 4, Gauchet 6, Evert 3, Alhéritière 16. Coach : Eric Petiot
.

 

Please reload

Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter !

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W

BASKET-BALL — SPORT — ASSOCIATION — ENTRAINEMENT — COMPETITION — COLLECTIF — BLACK & YELLOW — DIJON

© 2016 — DA DIJON 21