N2 : 7 minutes de trop

Hier soir, la CTC Dijon a connu un passage à vide fatal au moment même ou la victoire semblait se dessiner avec un break porté à 12 points sur un tir primé de Tom Naltet à la 33eme minute (69 à 57). Et puis plus rien: 7 minutes d'apnée complète, ou l'équipe, peut être émoussée par la fatigue, a perdu sa lucidité et sa cohésion, alors que les parisiens terminaient en trombe signant un improbable 25 - 4.

score final 73 à 82.


Cruelle désillusion hier soir aux Lentillères pour la CTC Dijon et son public